31juillet 2021

Victoire impérative face au Brésil

L’équipe de France n’a pas réussi à s’imposer cet après-midi face au CO Russe lors du 4e match du tour préliminaire. Une défaite 27-28 (17-15) qui met les Bleues au pied du mur : la victoire face au Brésil devient impérative pour accéder aux quarts de finale. Un match à suivre ce lundi à 11h00 (04h00 en France métropolitaine) sur les antennes de France Télévision et Eurosport.

© FFHandball / Icon Sport

Amandine Leynaud, Blandine Dancette, Laura Flippes, Grace Zaadi-Deuna, Béatrice Edwige (avec Pauletta Foppa), Estelle Nze-Minko et la capitaine Coralie Lassource débutent le 4e match du tour préliminaire. Olivier Krumbholz a choisi d’effectuer un changement : Blandine Dancette entre dans l’équipe. En conséquence, Pauline Coatanea a été laissée au repos.

Par le bon bout

Les Bleues démarrent bien la rencontre avec deux buts marqués par les arrières : Laura Flippes et Estelle Nze-Minko (2-0, 3e). Amandine Leynaud se distingue aussi avec deux arrêts lors des deux premières minutes. Mais ce court avantage ne tient pas longtemps car la défense tricolore est mise à mal par la circulation de balle des Russes. Les Bleues sont en retard et commettent de nombreuses fautes : déjà 5 jets de 7m concédés en 15 minutes. Ekaterina Ilina est ainsi la meilleure buteuse du match avec 5 buts tous réussis sur penaltys. (8-6, 16e). Allison Pineau n’est pas en reste avec deux réussites aussi à 7m. Les Bleues restent au contact mais que ce début de match est rude. Méline Nocandy inscrit son premier but et les joueuses d’Olivier Krumbholz sont encore menées d’un but (8-9, 20e). Lors du temps-mort (pris par Alexey Alekseev) le Lorrain encourage ses joueuses : « Les filles, c’est bien, vous êtes bien revenues. » À cause de son match nul inaugural face au Brésil et de la lourde défaite face à la Suède, l’équipe du CO Russe doit s’imposer pour préserver ses chances de qualification. Les championnes olympiques en titre maintiennent la pression mais l’ensemble tricolore ne se fissure pas : les ballons récupérés par la défense sont d’abord bonifiés par Allison Pineau et Chloé Valentini. La pression de la défense tricolore fait perdre les pédales aux Russes. Les Françaises signent un 6-0 et s’envolent en fin de première période (14-11, 26e). Polina Gorshkova commet une lourde faute, certainement de la frustration, sur Allison Pineau. Sur le flanc droit, Laura Flippes réalise une grosse mi-temps avec 6 buts au compteur. Polina Kuznetsova marque juste avant la sirène pour maintenir un écart raisonnable avant la 2e période : 17-15 en faveur de l’équipe de France.

Occasions manquées

Énorme arrêt de Cléopatre Darleux sur Anna Vyakhireva qui permet de contenir une équipe de Russie revenue des vestiaires avec beaucoup d’entrain. Si Grace Zaadi-Deuna relance bien son équipe avec son premier but de la partie, la pression s’intensifie sur la défense tricolore. Les Bleues concèdent trois buts d’affilée, dont deux d’Olga Fomina. Si bien qu’après 36 minutes, les championnes olympiques ont refait leur retard (18-18). La suite du match promet d’être acharnée. Les deux formations se livrent un gros combat. Allison Pineau sonne la charge dans un rôle de leader qu’elle affectionne tant. Elle ne se distingue pas seulement aux penalties, tous bien exécutés, elle se bagarre en défense et anime la ligne arrière bleue. Anna Vyakhireva et Daria Dmitrieva tentent aussi beaucoup pour maintenir leur équipe à distance respectable des Bleues qui font la course en tête : (20-19, 39e – 22-20, 43e – 24-22, 49e). Entre deux buts de l’audacieuse Méline Nocandy, Polina Vedekhina et Daria Dmitrieva ne laissent pas la France s’échapper. Pire, à la 53e minute (26-25), Polina Vedekhina remet son équipe devant sous les hurlements d’Evgueni Trefilov, l’ancien coach, depuis la tribune officielle du Yoyogi Stadium. Et forcément, à huis clos, cela s’entend un peu plus… Ekaterina Ilina inscrit son 8e but et l’écart complique les affaires tricolores. Après 56 minutes, les Bleues comptent deux buts de retard (25-27) mais Grace Zaadi-Deuna trouve l’énergie pour marquer une seconde fois. Comme l’avant-veille face à la Suède, Cléopatre Darleux est décisive en fin de match. La sociétaire du BBH sort un tir d’Anna Vyakhireva qui évite aux Bleues de voir le match leur échapper fatalement (27-26, 57e). Surtout que derrière, Allison Pineau réussit son 6e jet de 7m en autant de tentatives. Ekaterina Ilina (28-27) ne faillit pas non plus et, à moins de deux minutes du terme, les Bleues sont en mauvaise posture. Allison Pineau réalise une interception très précieuse. Malheureusement elle manque son un-contre-un avec la gardienne russe, Anna Sedoykina. Plus aucun but ne sera marqué et c’est l’équipe du CO Russe qui assure ainsi sa qualification pour les quarts de finale. Pour accéder au tableau finale, l’équipe de France devra impérativement dominer le Brésil, sous peine de quitter prématurément Tokyo.

Rédaction : FFHandball

MONDIAL IHF 2021 – Médaille d’argent pour les Bleues !

Cet après-midi à Granollers, la Norvège a privé l’équipe de France d’un troisième titre mondial. Les Scandinaves ont dominé les Bleues par 29 à 22 (12-16) alors que les protégées d’Olivier Krumbholz menaient 16 à 10, après 29 minutes !

MONDIAL IHF 2021 – Sur le chemin de la gloire

L’équipe de France a superbement disposé du Danemark cet après-midi à Granollers (Espagne), en demi-finale du Mondial. Victorieuses par 23 à 22 (10-12), les Bleues disputeront dimanche une 6e finale mondiale face à l’équipe victorieuse de l’autre demi-finale, la Norvège ou l’Espagne.

MONDIAL IHF 2021 – Avec les Bleues, c’est tout carré

L’équipe de France a déployé toutes ses forces pour dominer la Suède en quarts de finale du Mondial. Un succès impressionnant obtenu par 31 à 26 (15-15) qui la propulse en demi-finales face à une autre formation scandinave : le Danemark.

MONDIAL IHF 2021 – Le plein de confiance avant le quart face à la Suède

Déjà qualifiée pour les quarts de finale, l’équipe de France a encore déroulé une partition remarquable ce soir face à la Russie, par 33 à 28 (17-12) pour consolider la première place du groupe I. Les Bleues affronteront en quarts la Suède (2e du groupe II), mercredi 15 décembre à 20h30.