9 décembre 2021

MONDIAL IHF 2021 – Les Bleues se rapprochent des quarts

Faciles vainqueurs des Polonaises par 26 à 16 (14-9), les Bleues ont encore frappé un grand coup, et ce dès l’ouverture du tour principal. Elles pourraient valider leur qualification pour les quarts de finale dès le match face à la Serbie, ce samedi 11 décembre à 18h00, à suivre en direct sur beIN SPORTS 1 et sur TMC.

© FFHandball / Icon Sport

Sept de départ :

Pour entamer ce tour principal face à la Pologne, Olivier Krumbholz a choisi de débuter ce quatrième match du Mondial avec le même sept que face au Monténégro : Laura Glauser, Coralie Lassource (cap), Estelle Nze Minko, Grace Zaadi Deuna, Pauletta Foppa (avec Béatrice Edwige), Océane Sercien-Ugolin (avec Allison Pineau) et Alicia Toublanc. Des dix-neuf Bleues présentes à Barcelone, la gardienne Catherine Gabriel et la pivot Oriane Ondono suivront ce match depuis les tribunes. Toujours souffrante (entorse de la cheville gauche), Laura Flippes encouragera aussi ses partenaires ce soir dans le Palau d’Esports de Granollers.

De la maîtrise

La Pologne donne le coup d’envoi puis Aleksandra Rosiak, qui évolue à Besançon, voit son premier tir contré. Alicia Toublanc, bien lancée par Estelle Nze Minko, marque le premier but de la partie. La sociétaire de Brest, Monika Kobylinska, égalise puis Romana Roszak réussit un jet de 7m (1-2, 3e). Estelle Nze Minko transperce la défense polonaise et bat Adrianna Placzek (4-3, 6e). C’est au tour de Grace Zaadi Deuna de s’illustrer : 5-3 pour l’équipe de France puis bientôt 6-3 avec Océane Sercien-Ugolin. Aleksandra Rosiak est la première joueuse exclue de la partie. La défense tricolore est bien en place et il faut des exploits individuels pour que les Polonaises restent au contact des championnes olympiques. Après 14 minutes et le premier but de Pauletta Foppa, les Bleues disposent déjà d’un petit matelas (8-5). Lucie Granier marque ensuite sur contre-attaque pour donner plus d’ampleur au score. Méline Nocandy slalome dans la défense polonaise (10-6) ; la Messine récidive pour conclure un joli mouvement collectif : 11-6 (17e). Estelle Nze Minko, positionnée à droite, pousse à la faute Romana Roszak. Sur jet de 7m, Tamara Horacek inscrit le 12e but tricolore. Les deux pertes de balle françaises sont aussitôt sanctionnées par les Polonaises qui effectuent un rapproché (12-8, 23e). Grace Zaadi Deuna, d’un superbe tir à la hanche, met fin à une période de 7 minutes sans marquer. Méline Nocandy est la première tricolore à quitter le terrain pour deux minutes. Même en infériorité numérique, la défense française demeure hermétique. Pauletta Foppa ne tremble pas dans sa zone de prédilection : elle signe le 14e but de l’équipe de France. Kinga Achruk boucle la marque de cette première période où les Bleues ont creusé déjà un écart significatif : 14-9.

Les Bleues déroulent

Océane Sercien-Ugolin s’illustre dès l’entame et presque aussitôt Aleksandra Zimny signe son entrée par un tir des 9m dans la lucarne de Cléopatre Darleux. Pauletta Foppa se charge de maintenir l’écart de +5 (16-11, 33e). Après la bonne première mi-temps de Laura Glauser (7 arrêts), Cléopatre Darleux signe un 2e arrêt, face à l’ailière droite Magda Balsam. Romana Roszak est exclue 2 minutes et Allison Pineau marque à 7m : 18-11 pour l’équipe de France après 38 minutes. Olivier Krumbholz procède à des essais : après Océane Sercien-Ugolin, Estelle Nze Minko, Tamara Horacek, c’est au tour d’Allison Pineau d’occuper le poste d’arrière droite. C’est d’ailleurs la sociétaire du Krim Mercator qui conclue un enclenchement : 20-12. Autant dire que l’équipe de France déroule sa partition sans fausse note. Adrianna Placzek, la gardienne des Neptunes de Nantes, réalise un bel arrêt sur un lob tenté par Alicia Toublanc qui a déjà inscrit 4 buts (4 sur 6). Peu en réussite depuis le début du tournoi, Kalidiatou Niakaté inscrit deux buts consécutifs. Avec seulement 19 buts encaissés en moyenne lors du tour préliminaire, la Pologne ne devrait pas faire baisser la statistique (23-14, 49e). Orlane Ahanda dispute ses premières minutes dans une compétition majeure : elle marque dès son premier tir (25-16). Pauletta Foppa (5 sur 5) met la France à +10 (26-16). Avec ses 15 arrêts (sur 39) la Nantaise Adrianna Placzek aura évité une défaite plus lourde à son équipe. Avec ce succès conjugué au nul entre les Russes et les Slovènes, les Bleues occupent seules la tête du groupe I et se sont rapprochées à une marche des quarts de finale.

Rédaction : FFHandball

MONDIAL IHF 2021 – Médaille d’argent pour les Bleues !

Cet après-midi à Granollers, la Norvège a privé l’équipe de France d’un troisième titre mondial. Les Scandinaves ont dominé les Bleues par 29 à 22 (12-16) alors que les protégées d’Olivier Krumbholz menaient 16 à 10, après 29 minutes !

MONDIAL IHF 2021 – Sur le chemin de la gloire

L’équipe de France a superbement disposé du Danemark cet après-midi à Granollers (Espagne), en demi-finale du Mondial. Victorieuses par 23 à 22 (10-12), les Bleues disputeront dimanche une 6e finale mondiale face à l’équipe victorieuse de l’autre demi-finale, la Norvège ou l’Espagne.

MONDIAL IHF 2021 – Avec les Bleues, c’est tout carré

L’équipe de France a déployé toutes ses forces pour dominer la Suède en quarts de finale du Mondial. Un succès impressionnant obtenu par 31 à 26 (15-15) qui la propulse en demi-finales face à une autre formation scandinave : le Danemark.

MONDIAL IHF 2021 – Le plein de confiance avant le quart face à la Suède

Déjà qualifiée pour les quarts de finale, l’équipe de France a encore déroulé une partition remarquable ce soir face à la Russie, par 33 à 28 (17-12) pour consolider la première place du groupe I. Les Bleues affronteront en quarts la Suède (2e du groupe II), mercredi 15 décembre à 20h30.