15 décembre 2021

MONDIAL IHF 2021 – Avec les Bleues, c’est tout carré

L’équipe de France a déployé toutes ses forces pour dominer la Suède en quarts de finale du Mondial. Un succès impressionnant obtenu par 31 à 26 (15-15) qui la propulse en demi-finales face à une autre formation scandinave : le Danemark. Une demie à suivre ce vendredi 17 décembre à 17h30, en direct sur beIN SPORTS et sur TMC.

© FFHandball / Icon Sport

Sept de départ :

Pour ce quart de final mondial, septième match de la compétition, Olivier Krumbholz a reconduit le sept aligné face à la Russie : Laura Glauser, Coralie Lassource (cap), Estelle Nze Minko, Grace Zaadi Deuna, Pauletta Foppa (avec Béatrice Edwige), Laura Flippes et Alicia Toublanc se présentent face à la Suède. Orlane Ahanda et Catherine Gabriel encourageront leurs partenaires depuis les tribunes.

Round d’observation

La première offensive se solde par un lob manqué de Coralie Lassource face à Jessica Ryde. Elin Hansson ouvre la marque puis Pauletta Foppa est bien servie pour égaliser (1-1, 2e). Après une longue possession, la pivot Linn Blohm bat Laura Glauser (1-2, 5e). Laura Flippes obtient un jet de 7m qu’Allison Pineau expédie sur le poteau. Linn Blohm trouve encore la solution avant que Laura Flippes puis Coralie Lassource ramènent la France à égalité (3-3, 9e). Jamina Roberts pousse la défense tricolore à la faute et c’est la Nantaise Nathalie Hagman qui marque sur jet de 7m (3-4, 10e). Les Bleues ne se laissent pas distancer : mieux même avec un doublé d’Alicia Toublanc, elles mènent au score pour la première fois (5-4, 11e). Alicia Toublanc est la première joueuse exclue tandis que Nathalie Hagman a doublé la mise sur jet de 7m (5-5). Océane Sercien-Ugolin signe son entrée par une action tranchante synonyme de but : une jolie façon de fêter son anniversaire. Lucie Granier a effectué son entrée. Encore un jet de 7m réussi pour l’ailière droite des Neptunes de Nantes : Nathalie Hagman exploite ensuite une montée de balle et remet son équipe devant au quart d’heure de jeu (6-7, 15e). Pauletta Foppa est intenable : elle obtient un nouveau jet de 7m, cette fois converti par Grace Zaadi Deuna (7-7). Les arbitres russes ne ménagent pas leur coup de sifflet tant le match est déjà heurté avec deux défenses rugueuses. C’est encore Jamina Roberts qui provoque une exclusion côté tricolore : Allison Pineau sort 2 minutes et Nathalie Hagman expédie, dans les filets de Laura Glauser, son 4e jet de 7m, soit 50% des buts suédois (7-8). Méline Nocandy a du « jump » : la Messine égalise et elle est bientôt imitée par Océane Sercien-Ugolin. Nathalie Hagman a encore frappé et les deux formations sont dos-à-dos (9-9), après 20 minutes. Jenny Carlson et Nina Dano offrent un +2 à leur formation (9-11, 23e) mais Océane Sercien-Ugolin est en réussite avec déjà un 3e but (10-11).

Un sacré mano-à-mano

Tomas Axner appelle ses joueuses pour un premier temps-mort. Cléopatre Darleux signe son entrée avec un arrêt puis Grace Zaadi Deuna pousse la défense scandinave à la faute : Allison Pineau marque sur jet de 7m (11-11). La Suède mène toujours la danse avec Nina Dano. Chloé Valentini exploite parfaitement une balle perdue et le score est à l’illustration de ce quart de finale : très serré. (12-12, 26e). Nouvelle perte de balle scandinave et c’est Alicia Toublanc qui donne l’avantage aux Bleues (13-12, 26e). À l’opposé, Nathalie Hagman inscrit son 7e but (13-13). L’ailière droite de Brest n’est pas en reste avec un 4e but marqué devant une colonie de plus en plus épaisse de supporters français. À moins d’une minute du terme, alors que les deux équipes sont au coude-à-coude, Olivier Krumbholz appelle ses joueuses pour tenter de rejoindre les vestiaires devant. Jessica Ryde stoppe la tentative de Grace Zaadi Deuna mais l’équipe de France, par Allison Pineau sur jet de 7m, pense bénéficier d’un petit pécule. Ces deux formations n’ont pas l’intention de se quitter : Carin Stromberg égalise sur le buzzer (15-15). Les championnes olympiques vont devoir hausser encore un peu plus leur niveau d’exigence car tout reste à bâtir pour entrer dans le dernier carré de ce Mondial.

Un retour des vestiaires musclé

L’ailière gauche Elin Hansson marque dans un trou de souris mais les Bleues ne baissent pas la tête et égalisent aussitôt par Laura Flippes. Les Suédoises butent sur la défense tricolore et c’est la capitaine Coralie Lassource qui exploite bien la montée de balle : 17-16 (3e). C’est encore Laura Flippes qui réplique à Linn Blohm (18-17, 34e). Estelle Nze Minko subit une exclusion : les Bleues joueront deux minutes en infériorité numérique. Les championnes olympiques déploient pourtant une défense imperméable et traversent cette infériorité avec succès : Orlane Kanor marque sur sa première tentative (19-17, 37e). Les Bleues mènent de +3 avec le 3e but de leur capitaine Coralie Lassource. Les Suédoises n’ont plus marqué depuis 5 minutes et Pauletta Foppa creuse l’écart : les Bleues ont fait le break avec un 4-0 (21-17, 39e). Les joueuses de Tomas Axner n’y arrivent plus.
Après le temps-mort du technicien suédois, Coralie Lassource réalise une interception et marque pour le +5 (22-17, 40e). Carin Stromberg met un terme à une longue séquence de disette mais la France a mis la main sur ce quart de finale. À Sept, les Suédoises déjouent et Cléopatre Darleux marque son premier but du tournoi (23-18, 42e). Grace Zaadi Deuna pousse ses adversaires à la faute et Allison Pineau inscrit le 24e but tricolore sur jet de 7m (24-19, 45e). Jenny Carlsson réduit la marque mais Laura Flippes (4e but) fait aussi preuve d’adresse (25-21, 46e). Anna Lagerquist ramène son équipe à -3 mais une nouvelle perte de balle permet à Chloé Valentini de marquer dans le but vide (26-22, 48e). Exactement à dix minutes du terme, Olivier Krumbholz pose son 2e temps-mort. La commande est parfaitement exécutée : Chloé Valentini conclue l’enclenchement mais Jamina Roberts maintient l’écart (27-24, 42e). Nathalie Hagman répond à Grace Zaadi Deuna et l’écart de +3 est stable. Les Scandinaves poursuivent leur jeu à sept pour tenter de revenir encore plus près. Méline Nocandy échappe à la défense suédoise : son second but, à l’entrée du money-time, met la France dans une position confortable (29-25, 55e) pour accéder aux demi-finales. Si l’équipe de France possède la meilleure pivot du monde avec Pauletta Foppa, Linn Blohm est aussi capable de gestes exceptionnels. Son 6e but (100 %) remet sa formation à -3… À exactement trois minutes du terme. C’est d’ailleurs la pépite brestoise qui trouve la solution en toute fin de possession : 30-26, les Bleues vont pouvoir gérer les deux dernières minutes de ce quart de finale redouté. La France affrontera vendredi (17h30), le Danemark pour accéder à une sixième finale mondiale.  Victoire nette et sans bavures par 31 à 26.

Rédaction : FFHandball

MONDIAL IHF 2021 – Médaille d’argent pour les Bleues !

Cet après-midi à Granollers, la Norvège a privé l’équipe de France d’un troisième titre mondial. Les Scandinaves ont dominé les Bleues par 29 à 22 (12-16) alors que les protégées d’Olivier Krumbholz menaient 16 à 10, après 29 minutes !

MONDIAL IHF 2021 – Sur le chemin de la gloire

L’équipe de France a superbement disposé du Danemark cet après-midi à Granollers (Espagne), en demi-finale du Mondial. Victorieuses par 23 à 22 (10-12), les Bleues disputeront dimanche une 6e finale mondiale face à l’équipe victorieuse de l’autre demi-finale, la Norvège ou l’Espagne.

MONDIAL IHF 2021 – Le plein de confiance avant le quart face à la Suède

Déjà qualifiée pour les quarts de finale, l’équipe de France a encore déroulé une partition remarquable ce soir face à la Russie, par 33 à 28 (17-12) pour consolider la première place du groupe I. Les Bleues affronteront en quarts la Suède (2e du groupe II), mercredi 15 décembre à 20h30.

MONDIAL IHF 2021 – Les Bleues se rapprochent des quarts

Faciles vainqueurs des Polonaises par 26 à 16 (14-9), les Bleues ont encore frappé un grand coup, et ce dès l’ouverture du tour principal. Elles pourraient valider leur qualification pour les quarts de finale dès le match face à la Serbie, ce samedi 11 décembre à 18h00, à suivre en direct sur beIN SPORTS 1 et sur TMC.