06 août 2021

Les Bleues tiennent leur finale

Pour la deuxième fois consécutive, l’équipe de France féminine disputera la finale des Jeux olympiques. Une nouvelle prouesse réalisée aux dépens de la Suède cet après-midi à Tokyo, par 29 à 77 (14-13). Médaillées d’argent à Rio, elles viseront naturellement l’or dimanche face à la Norvège ou aux tenantes du titre, du CO Russie. Une finale à suivre à 15h (08h en France métropolitaine), sur France Télévisions et sur Eurosport. 

© FFHandball / Icon Sport

Amandine Leynaud, Pauline Coatanea, Laura Flippes, Grace Zaadi-Deuna, Béatrice Edwige (avec Pauletta Foppa), Estelle Nze-Minko et la capitaine Coralie Lassource débutent cette demi-finale face à la Suède avec laquelle elles ont partagé les points lors du tour préliminaire (28-28).

Le P-Z-F à la manœuvre 

La Suède mène 2 à 1 (4’) et les deux équipes jouent en infériorité numérique après les exclusions de Béatrice Edwige et de Linn Blohm. Le début de match est clairement à l’avantage des Scandinaves qui ont creusé un petit écart (5-2, 9e) alors que seule Grace Zaadi, de la main gauche puis de la droite, a battu Johanna Bundsen. Jessica Ryde effectue son entrée face à Allison Pineau pour un jet de 7m : la Suédoise le détourne sur son poteau droit. Nouveau jet de 7m à nouveau manqué, cette fois par Grace Zaadi, mais le ballon lui revient dans les mains et elle marque pour la 3e fois (3-5, 11e). Pauletta Foppa rapproche sa formation (4-5, 13e) pour éviter des sueurs froides dans ce Yoyogi national stadium particulièrement frais. Le temps de l’exclusion d’Estelle Nze-Minko est particulièrement bien géré par les Tricolores. Allison Pineau est par conséquent la pointe de la défense 5-1 lancée depuis la 9eminute, et qui gêne particulièrement le dispositif suédois. Les deux équipes sont dos-à-dos (8-8, 20e) mais les Bleues vont souffrir quelques secondes avec la double exclusion de Méline Nocandy puis d’Océane Sercien-Ugolin. La base arrière, le Pineau – Zaadi – Flippes fonctionne à merveille. Les deux formations ne concèdent pas une seule parcelle de terrain. Allison Pineau, inusable et remarquable d’engagement dans ce tournoi olympique, apporte sa science des deux côtés du terrain. Une passe laser pour Chloé Valentini, un tir rageur, un contre… Les Bleues se détachent enfin (13-11, 27e) avec le premier but de Pauline Coatanea. Chloé Valentini a inscrit deux buts extrêmement précieux et les Bleus filent aux vestiaires avec un but d’avance (15-14).

Meilleures un peu partout

L’équipe de France lance la deuxième période avec l’engagement et la supériorité numérique puisque Linn Blohm é été exclue en toute fin du premier acte. Johan Westberg réplique à Pauletta Foppa puis Grace Zaadi-Deuna redonne l’avantage aux Bleues (17-15, 34e). Cléopatre Darleux est entrée au relais d’Amandine Leynaud. La gardienne du BBH effectue un arrêt spectaculaire face à Jamina Roberts. Les défenses rivalisent et ce sont les Suédoises qui engrangent les bénéfices avec trois buts d’affilée pour prendre la tête (18-17, 38e). Coralie Lassource, sur grand espace, vieny battre de près Johanna Bundsen. Estelle Nze-Minko puis Linn Blohm (3e exclusion) sont sanctionnées par les arbitres slovènes. Cléopatre Darleux compte « seulement » trois arrêts mais décisifs dans le déroulé de la partie. Nathalie Hagmann ne transforme pas ses opportunités et c’est tant mieux car les joueuses d’Olivier Krumbholz sont aussi à la peine. Emma Lindquist débloque le tableau d’affichage à l’arrêt depuis 4 minutes : (20-21, 48e). Quelle fléchette d’Océane Sercien-Ugolin ! L’arrière gauche égalise et est bientôt imitée par Kalidiatou Niakaté qui donne l’avantage à sa formation : 22-21 (49e). Superbe enclenchement des Bleues conclut par Pauletta Foppa, la benjamine de cette équipe de France. L’opportunité d’un avantage de +3 est manquée par Grace Zaadi-Deuna : Jessica Ryde stoppe son jet de 7m. 25-23 (43e) pour les Bleues qui s’exposent à un retour des Scandinaves. Un but de Pauletta Foppa et une double parade de Cléopatre Darleux plus tard, et l’équipe de France mène 26-24 après 54 minutes. En infériorité numérique, l’équipe de France s’envole au score : Méline Nocandy, servie par Pauletta Foppa, inscrit le 27e but. La Suède marque mais les Françaises aussi par Grace Zaadi-Deuna buteuse pour la 7e fois. Les Bleus ont un pied en finale, comme à Rio en 2016. Estelle Nze-Minko offre un +4 à son équipe : les Bleues mènent 29-25, à 3 minutes du terme. Aie, le tir de Grace Zaadi-Deuna trouve le poteau : les Suédoises en profitent pour maintenir un bout de suspense (29-27, 59e). Temps-mort d’Olivier Krumbholz pour bien négocier la fin de cette demi-finale qui tombe dans l’escarcelle tricolore. Un succès 29-27 qui envoie les Bleues en finale. Ce sera dimanche face à la Norvège ou au CO Russie.

Rédaction : FFHandball

MONDIAL IHF 2021 – Médaille d’argent pour les Bleues !

Cet après-midi à Granollers, la Norvège a privé l’équipe de France d’un troisième titre mondial. Les Scandinaves ont dominé les Bleues par 29 à 22 (12-16) alors que les protégées d’Olivier Krumbholz menaient 16 à 10, après 29 minutes !

MONDIAL IHF 2021 – Sur le chemin de la gloire

L’équipe de France a superbement disposé du Danemark cet après-midi à Granollers (Espagne), en demi-finale du Mondial. Victorieuses par 23 à 22 (10-12), les Bleues disputeront dimanche une 6e finale mondiale face à l’équipe victorieuse de l’autre demi-finale, la Norvège ou l’Espagne.

MONDIAL IHF 2021 – Avec les Bleues, c’est tout carré

L’équipe de France a déployé toutes ses forces pour dominer la Suède en quarts de finale du Mondial. Un succès impressionnant obtenu par 31 à 26 (15-15) qui la propulse en demi-finales face à une autre formation scandinave : le Danemark.

MONDIAL IHF 2021 – Le plein de confiance avant le quart face à la Suède

Déjà qualifiée pour les quarts de finale, l’équipe de France a encore déroulé une partition remarquable ce soir face à la Russie, par 33 à 28 (17-12) pour consolider la première place du groupe I. Les Bleues affronteront en quarts la Suède (2e du groupe II), mercredi 15 décembre à 20h30.