21 novembre 2021

Jour 14▸ « Nous ne manquerons de rien jusqu’à l’arrivée ! »

Amélie Grassi et Marie Riou se classent ce matin à la 8e place d’une flotte qui, pour sa grande majorité, navigue enfin dans le système des alizés et vers le bon cap. Quel bonheur ! Après deux semaines de course, les premiers Class40 viennent de passer sous la barre des 2000 milles avant la ligne d’arrivée qu’ils devraient franchir d’ici une dizaine de jours. Autant vous dire que personne ne s’attendait à passer un temps si conséquent en mer et que les provisions de gasoil et de nourriture embarquées par chacun n’ont pas été prévues à cet effet. Certains duos sont ainsi contraints de se rationner, mais pas d’inquiétude pour les filles de La Boulangère Bio ! Dans une vidéo du bord, Amélie et Marie nous ont fait état de leur stock de nourriture et si les gourmandises vont probablement manquer, elles disposent de repas nécessaires pour avoir des forces jusqu’à l’arrivée !

Dans un message reçu cette nuit, Amélie et Marie nous ont donné les nouvelles du bord :

« Bonsoir, à l’heure où nous vous écrivons, notre bateau file au 275°… le cap exact vers l’arrivée ! Plaisir. Désolées nous n’avons pas donné de nouvelles la nuit d’avant, petites galères. Nous avons notamment tapé quelque chose qui a fait sauter le safran tribord. Heureusement c’est le « fusible », un bout facile à changer qui a cassé, la pelle de safran et tout le système associé sont intacts. Nous avons seulement ralenti le bateau, le temps de réparer rapidement le bout cassé. À bord tout se passe à merveille. Aujourd’hui nous avons pris le temps de faire le point sur les quantités de gasoil et de nourriture et nous étions satisfaites de constater que nous ne manquerons de rien jusqu’à l’arrivée (sauf d’un peu de chocolat… l’angoisse). Nous évoluons dans le groupe de tête, c’est sympa et nos concurrents sont redoutables, ils ne lâchent pas un mètre. En parallèle, une nouvelle bataille a commencé : celle des algues. Nous avons été bien embêtées par le sujet aujourd’hui et cela ne devrait pas s’arranger sur la route, au contraire. Il va falloir jouer avec ce nouveau paramètre. »

Le duo La Boulangère Bio pointe ce matin en 8e position à 49 milles du leader Redman (Carpentier / Santurde Del Arco).

 

Le Class40 La Boulangère Bio prend forme au chantier JPS à la Trinité-sur-Mer

Dans les bâtiments du chantier JPS à la Trinité-sur-Mer, la construction du Class40 La Boulangère Bio a débuté mi-mai. Ce plan Raison, du nom de son architecte, devrait être mis à l’eau au mois d’août prochain. S’en suivront d’intenses navigations afin qu’Amélie prenne en main sa nouvelle machine avec laquelle elle s’élancera en novembre prochain pour sa première transatlantique en double, la Transat Jacques Vabre.