21 juillet 2022

Amélie Grassi, 5e de la Drheam Cup « Je me réjouis d’avoir joué devant tout le temps ! »

Ce jeudi, à 19h16, Amélie Grassi a coupé la ligne d’arrivée de la Drheam Cup à La Trinité-sur-Mer. La skippeuse du Class40 La Boulangère Bio s’empare de la 5e place au terme de 4 jours 4 heures 56 minutes et 11 secondes de course. Après un début de saison sportive marqué par plusieurs avaries, Amélie a su trouver les ressources pour rebondir et prouve avec ce résultat qu’il faudra compter sur elle au prochain grand rendez-vous, la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

@ polaRYSE
C’est une course pour le moins intense qui vient de s’achever pour Amélie Grassi. Depuis le départ à Cherbourg dimanche, la skippeuse du Class40 La Boulangère Bio n’aura cessé d’être sur le pont pour exploiter tout le potentiel de son bateau tant les conditions ont été changeantes et exigeantes « Je suis épuisée, je n’ai jamais mis autant de rythme dans une course auparavant. Nous avons eu toutes les conditions et souvent le vent n’était pas très stable du coup c’était difficile de se reposer si on voulait rester dans le match. Les siestes étaient courtes et plutôt isolées. Il ne fallait vraiment rien lâcher ! Je me souviendrai de ce premier passage du Fastnet en solo, il s’est mérité ! »
 
Et si Amélie venait sur la Drheam Cup avec l’objectif principal de valider sa qualification pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, elle n’a pour autant pas mis de côté son âme de compétitrice. Démontrant toute la maîtrise de son Class40, la navigatrice n’a pas quitté la tête de flotte et bataillé jusqu’au bout face à des concurrents très expérimentés « Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et forcément je me réjouis d’avoir joué devant tout le temps ! J’avais une bonne vitesse, j’ai réussi à tenir les positions, j’étais dans les bons coups aussi. Je suis vraiment très satisfaite de ma course ! On ne va pas se mentir, mon début de saison a été compliqué. Et mentalement quand des situations comme ça s’installent, ce n’est pas très confortable. Du coup j’abordais cette régate avec plus de détachement, en espérant retrouver un peu de légèreté et de plaisir d’être sur l’eau et là c’est le cas ! J’ai pris énormément de plaisir et en plus je fais une belle performance, c’est super ! »
 
Avec cette superbe 5e place, Amélie retrouve ainsi confiance à quelques mois de s’élancer sur la Route du Rhum dont le départ sera donné depuis Saint-Malo le 6 novembre prochain. 

Le classement (avant jury) : 

1 > Xavier Macaire – Groupe SNEF (4j 03h 07min 11s) 
2 > Corentin Douguet – Queguiner – Innovéo (4j 04h 26min 09s)
3 > Simon Koster – Banque du Leman (4j 04h 37min 55s)
4 > Yoann Richomme – Paprec Arkea (4j 04h 40min 02s)
5 > Amélie Grassi – La Boulangère Bio (4j 04h 56min 11s)

Le Class40 La Boulangère Bio prend forme au chantier JPS à la Trinité-sur-Mer

Dans les bâtiments du chantier JPS à la Trinité-sur-Mer, la construction du Class40 La Boulangère Bio a débuté mi-mai. Ce plan Raison, du nom de son architecte, devrait être mis à l’eau au mois d’août prochain. S’en suivront d’intenses navigations afin qu’Amélie prenne en main sa nouvelle machine avec laquelle elle s’élancera en novembre prochain pour sa première transatlantique en double, la Transat Jacques Vabre.